VdV 14: la synthèse

Si je compte bien, nous avons une grosse douzaine à participer au 14e Vendredi du Vin. Pour une dégustation convoquée à peine dix jours d’avance, c’est pas mal du tout, surtout avec un thème qui forçait passablement la recherche.

Le thème, je le rappelle, était Tu sors d’où, toi?, sur l’air du nouveau venu, cépage ou vigneron, qui débarque dans une appellation ou une bouteille, sans crier gare. Le résultat est assez probant: mettons que l’homogénéisation du monde du vin est loin d’être accomplie.

Les transplantés

L’angle le plus fréquent, pour ce VdV, c’est celui du cépage qui n’est pas à sa place traditionnelle – et ce n’est pas un reproche, loin de là.

Au contraire, moi qui aime tant (suite…)

La marsanne en solo

J’affectionne depuis de nombreuses années un blanc très agréable de l’État de Victoria, en Australie: la marsanne de Tahbilk, établissement dont les origines remontent au 19e siècle et qui s’appelait jusqu’à récemment Château Tahbilk. Était-ce un élan d’égalitarisme qui a fait abattre le château? Le vin, en tout cas, n’a rien perdu de son élégance et de sa distinction.

La marsanne millésime 2004, qui commence à prendre quelques beaux reflets dorés, exprime de beaux arômes de miel, de pain grillé, d’abricot et de carambole. En bouche, (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :