VdV 16: À table avec Alejandro Fernandez

Comme vous le dirait avec conviction Laurent, le président du 16e Vendredi du vin, les frontières qui séparent le grand cru du vin de table sont parfois plus floues qu’on le pense. Elles ne reflètent pas forcément un critère de qualité, mais constituent peut-être plus souvent une ligne d’originalité ou de personnalité. Voire une simple limite géographique.

Prenez Alejandro Fernandez, celui qui fit voir à la planète que les grands vins de Ribera del Duero ne se limitent pas au légendaire Vega Sicilia, grâce à son Pesquera, un vin de garde de très belle tenue qui conserve, malgré sa réputation, des prix d’un raisonnable qui ne pourrait attirer que l’incompréhension d’un château bordelais.

Sortant de la zone délimitée de l’appellation Ribera del Duero, Alejandro Fernandez est par exemple allé installer un domaine près de Zamora, à une grosse centaine de kilomètres au sud-ouest de son domaine de Pesquera. Alors que l’endroit, Dehesa la Granja, était historiquement consacré au vin, il avait servi à l’élevage des taureaux depuis belle lurette. Replantant du tempranillo franc de pied, (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :