Dégustation: Chambolle-Musigny 2001, Patrice Rion

J’avais été très séduit par le chambolle-musigny 2001 de Patrice Rion, à l’origine, il y a peut-être trois ans, quand je l’avais dégusté tout fringant, en jeunesse, intensément aromatique et fruité. Bien du plaisir à boire. «Un peu cochon», m’avait même dit Jean-Sébastien, un bon ami sommelier.

Un peu trop, peut-être. La séduction facile n’est pas nécessairement un gage de durée.

Ce soir, c’était la Saint-Valentin. Le côté séduisant du Rion me semblait assez approprié merci.

Il y en avait encore, de la séduction, mais mettons qu’avec quelques années de plus (suite…)

Publicité
Published in: on 15 février , 2008 at 7:12  Comments (2)  
Tags: , , ,
%d blogueurs aiment cette page :