Le côté blanc du Cellier ibérique

Avec les arrivages du dernier numéro de la revue Cellier, le vin rouge a été largement à l’honneur. Avec raison, puisque l’Espagne et le Portugal en offrent de superbes, à tous les niveaux de prix. De l’Artazuri, très beau vin de grenache venu de Navarre, avec un très beau fruit et une acidité rafraîchissante (à 12,95$) aux Terrasses d’Alvaro Palacios, vin distingué et raffiné du Priorat ( à 34,75$), en passant par l’excellent, charnu et bien en chair Exaltos, un des très beaux exemples du mencia, cépage rouge traditionnel du Bierzo (à 26,50$), il y avait de très solides bouteilles à s’offrir, pour maintenant ou pour mettre en cave.

Ce qui ne veut pas dire que tout soit superlatif. Les Alcusses, de Sara Pérez, par exemple, (suite…)

Le Cellier ibérique

C’est aujourd’hui que le premier de deux arrivages liés au magazine Cellier, l’organe haut de gamme de la SAQ, débarque sur les tablettes de succursales choisies de la Société des alcools du Québec. Consacré à l’Espagne et au Portugal, le magazine fait encore une fois très bonne figure, tout comme la quarantaine de vins sélectionnés pour cette opération.

Le magazine, en couverture, montre un couple vigneron jeune et très cool, Sara Pérez et René Barbier fils. Une belle façon d’illustrer le côté jeune, dynamique et effervescent du vignoble ibérique, qui se secoue à bien des endroits pour actualiser, de bien des façons, une longue et riche tradition viticole dont il nous reste encore bien des éléments à découvrir, de ce côté-ci de l’Atlantique.

Le Cellier de l’été 2008 offre une belle tournée des terroirs visés, en particulier (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :