Sauvignon Blanc Laurel Vineyard 2005, Valle de San Antonio, Casa Marin

Il n’est pas toujours facile de savoir, en goûtant un vin jeune et un brin agressif, s’il est mal foutu pour toujours ou si, tout simplement, il a le côté abrasif de l’ado boutonneux aux hormones déréglées, en attendant que ça se calme et qu’il trouve une phase un peu plus harmonieuse.

Il y a trois ans, (suite…)

Salon des vins de Québec: on se revoit en 2011

Pour en savoir plus sur le Salon des vins de Québec 2011, consultez plutôt ce billet détaillant la programmation de l’événement.

Le Salon des vins de Québec, qui s’est conclu dimanche soir, aura été une opération réussie. Assez, en tout cas, pour que les organisateurs nous annoncent d’emblée que l’événement sera de retour au printemps 2011. Le principe d’une alternance entre les Salons de Québec et de Montréal semble donc vouloir s’installer, pour le plaisir certain des amateurs de vin québécois.

Selon un communiqué émis par les organisateurs, (suite…)

Où déguster, avant d’acheter?

Si vous achetez du vin, vous avez immanquablement ressenti cette sensation, au moment de choisir une bouteille. Même si la description est bonne, que vous avez lu une bonne critique, eu des bonnes recommandations… vous hésitez. Vous aimeriez bien goûter, avant d’acheter. Après tout, le pointage ou le nombre d’étoiles, c’est bien beau, mais on n’est jamais 100% sûr que toutes ces indications correspondront à nos goûts.

Alors où peut-on goûter, avant d’acheter? Les Salons des vins sont évidemment de bons rendez-vous. Il y en aura d’ailleurs bientôt un à Québec, au printemps 2009. Je vous en reparlerai plus en détails bientôt.

Si vous êtes en France, c’est pas le choix qui manque, comme en témoigne notamment le calendrier de l’Association des vins naturels. Ou encore la tenue, en février prochain, du Millésime bio organisé par les vignerons du Languedoc-Roussillon. Et je n’ai même pas vraiment gratté la surface.

Au Québec, on peut parfois déguster à la SAQ elle-même. Les succursales Signature, tout comme certaines succursales Sélection, organisent périodiquement des dégustations, notamment lors de nouveaux arrivages comme ceux de la revue Cellier. Vous pouvez recevoir des avis à ce sujet en vous abonnant aux courriels expédiés par ces succursales: une visite ou un petit coup de téléphone devraient vous permettre d’en savoir plus. Le forum Fouduvin.ca offre aussi un calendrier des dégustations, avec des sections pour Montréal, Québec et ailleurs en région: des membres du forum y partagent souvent leurs infos sur des dégustations ouvertes au public, que ce soit celles des succursales de la Société des alcools ou d’autres encore.

Vin sur 20

À Québec, une belle occasion, conçue par les amis du Cercle, l’établissement jumeau de L’Utopie, voit le jour ce lundi, le 24 novembre. Ce rendez-vous hebdomadaire, appelé les Lundis Vin pour 20($), permet aux amateurs de déguster dans un contexte où les vins devraient être bien présentés. Chaque semaine, deux agences viendront faire découvrir chacune trois de leurs produits aux personnes intéressées. Il y aura donc 6 vins à déguster (6 fois 2oz pour… 20$), autant de spécialités que d’importation privée. Les sommeliers du Cercle et de l’Utopie et des représentants des agences seront sur place pour mettre le tout en contexte. Et quelques bouchées devraient venir rehausser le caractère apéritif de la soirée.

Y a-t-il d’autres établissements qui offrent aussi des dégustations du genre? N’hésitez pas à en faire part ici. Quand les occasions sont belles, autant qu’elles soient connues.

Un bout de Divergente pour tous

J’ai attrapé au vol, sur le forum Fou du vin, une page intéressante indiquant que quatre des agences participant à La Divergente (voir mon article précédent) organisent une seconde dégustation, plus largement ouverte au public, avec une demi-douzaine de vignerons, dont des représentants de la maison Piliterri en Ontario et du Domaine Bordes, en Languedoc. Le tout a lieu demain, 28 mars, dans un resto du Vieux-Montréal. Et alors que La Divergente est ouverte aux restaurateurs, ce produit dérivé, si on peut dire, semble ouvert à tous. Sur réservation, bien entendu. Pour plus d’information, cliquez ici.

%d blogueurs aiment cette page :