Un peu plus de nature à la SAQ

Ce matin même, quand les SAQ Sélection ouvriront leurs portes, elles auront pris un air un peu plus nature qu’à l’accoutumée. En effet, le nouvel arrivage de la revue Cellier comprend le Morgon de Marcel Lapierre, un vin quasi-légendaire chez les amateurs de vin nature.

Que veut-on dire par vin nature? Au sens strict, cela signifie un vin fait de raisins biologiques, vendangés à la main, vinifiés avec des levures naturelles, sans aucun ajout d’éléments oenologiques (enzymes, tanins, acidification, etc.), non-collé, non-filtré et sans aucun ajout de soufre, ce composé ajouté de façon routinière aux moûts en fermentation, de nos jours, pour assurer une fermentation « propre » du vin. Ou s’il y a soufre, des quantités minimes ajoutées au moment de la mise en bouteille, pour stabiliser le vin et faciliter son transport et sa conservation.

On s’entend, faire du vin comme tel, avec une matière vivante et capricieuse comme le raisin, c’est tout un défi. Assurer des fermentations nettes, (suite…)

Vendredi du vin 26: sous le marronnier des Enfants sauvages de Fitou

Une belle assemblée de copains vignerons et cavistes, tendance nature, chez Les Enfants Sauvages de Fitou

Le mieux, dans le vin, c’est de partager les bonnes choses entre copains. C’est ce qui fait tout l’enchantement de ce que j’ai dégusté, lundi dernier, chez Carolin et Nikolaus Bantlin, les vignerons bien transplantés des Enfants Sauvages, à Fitou.

Pour tout vous dire, avant ce beau repas (suite…)

Vendredi du vin 19: En état de nature à San Francisco

Croyez-le où non, un des terroirs les plus naturels et les plus inspirants de Californie se trouve non pas à Rutherford, Howell Mountain ou Dry Creek, mais bien à l’angle de Folsom et de la 7e rue, en plein coeur de San Francisco.

C’est en effet sur ce coin de bitume très, très urbain que s’est installé le bar et marchand de vins Terroir, ce rendez-vous véritablement exceptionnel des vins naturels. Un gros merci à Doug Cook, créateur de l’excellent moteur de recherche oenologique Ablegrape (essayez-le, vous l’adopterez), de m’avoir fait découvrir cet espace que bien des amateurs québécois rêveraient d’avoir dans leur voisinage. Imaginez: une boutique de vins du terroir, à la sélection solide et intelligente, qui se transforme (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :