Qu’est-ce qui se cache dans votre bouteille?

Malgré les visions poétiques qu’offre à satiété le monde du vin , le jus de raisin fermenté demeure un produit commercial faisant l’objet de campagnes de marketing, de savants calculs de production et de manipulations diverses, certaines normales et conventionnelles, d’autres carrément illégales.

C’est ainsi qu’une soixantaine de prétendus artisans du vin de la région du Beaujolais devront subir leur procès, l’automne prochain, pour avoir participé à un trafic de sucre visant à chaptaliser les vins au-delà des limites permises, histoire de produire des vins ayant plus d’alcool et de « fruité ». Bref, de la fraude, assez répandue de surcroît. Il sera intéressant d’apprendre le nom des producteurs en question. Le procès aura lieu après les vendanges (mais avant la vinification, peut-on espérer).

Ce n’est pas la première fois qu’un procès (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :