Dégustation: Chianti Classico Riserva 1997, Vigneti La Selvanella, Melini

Dès la fin de la vendange, il était rapidement devenu clair que 1997 serait un des grands millésimes du 20e siècle, en Toscane. Un début de saison hâtif, des températures clémentes, ensoleillées mais pas brûlantes, pendant toute la saison: tout était à peu près optimal pour produire des vins de haute qualité et bâtis pour durer.

Cette cuvée réserve de la maison Melini, domaine tricentenaire installé au coeur du Chianti Classico, a de quoi montrer que la réputation du millésime est loin d’être surfaite. Vendue à un prix tout à fait raisonnable (le millésime 2003 se détaille 25$ à la SAQ), elle provient d’un vignoble de 43 hectares avec exposition au sud-ouest, à quelque 400 mètres d’altitude. (Pour la fiche complète du millésime 1997, cliquez ici).

Le simple fait d’ouvrir la bouteille (suite…)

Qu’est-ce qui se cache dans votre bouteille?

Malgré les visions poétiques qu’offre à satiété le monde du vin , le jus de raisin fermenté demeure un produit commercial faisant l’objet de campagnes de marketing, de savants calculs de production et de manipulations diverses, certaines normales et conventionnelles, d’autres carrément illégales.

C’est ainsi qu’une soixantaine de prétendus artisans du vin de la région du Beaujolais devront subir leur procès, l’automne prochain, pour avoir participé à un trafic de sucre visant à chaptaliser les vins au-delà des limites permises, histoire de produire des vins ayant plus d’alcool et de « fruité ». Bref, de la fraude, assez répandue de surcroît. Il sera intéressant d’apprendre le nom des producteurs en question. Le procès aura lieu après les vendanges (mais avant la vinification, peut-on espérer).

Ce n’est pas la première fois qu’un procès (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :