Cornas Les Mazards: d’autres nouvelles du front

Voici une suite à mon intervention précédente dans le dossier du développement immobilier planifié par la municipalité de Cornas au lieu-dit Les Mazards, un développement qui proposerait l’arrachage de vignobles centenaires au profit de la construction d’un groupe d’édifices de 4 étages.

Selon les informations reçues tout récemment de la part de l’Association Cornas les coteaux d’abord, la bataille s’organise à l’échelle locale, régionale et dans l’arène politique. L’Association, qui signifiait être prête à aller jusqu’aux recours judiciaires, a réussi à assurer la venue d’un commissaire enquêteur chargé d’entendre les doléances de la population locale. Un député local s’est déjà rangé du côté de l’Association et le Conseiller général de la région doit passer par Cornas cette semaine pour en apprendre plus sur l’état du dossier.

La bataille s’annonce dure. La municipalité semble vouloir faire passer le projet avant la fin de l’année – ce qui serait aussi, n’est-ce pas intéressant, avant les prochaines élections municipales de mars 2008. Il y a beaucoup de boulot à faire pour arrêter ce projet destructeur qui affecterait fortement un des meilleurs vignobles du Rhône (3.5 hectares au total seraient potentiellement en danger, y compris des éléments du domaine du légendaire producteur Auguste Clape).

Rappelons que vous pouvez écrire au maire de Cornas pour lui signifier votre désapprobation (l’adresse est donnée au précédent article sur le sujet), ou encore vous joindre à la pétition électronique organisée par l’Association. Pour ce faire, vous écrivez à Vincent Paris, excellent producteur et coprésident de la dite association, à l’adresse courriel vinparis@wanadoo.fr.

Votre message devrait dire quelque chose comme:

« Sauvez les Mazards! En tant qu’amateur de vin, je suis contre le projet d’urbanisation à Cornas. »

N’oubliez pas d’inclure votre nom, votre adresse, votre adresse courriel et, si vous le souhaitez, votre profession.

C’est une belle occasion de défendre un patrimoine viticole exceptionnel qui ne pourrait être remplacé si le projet immobilier va de l’avant.

Published in: on 4 septembre , 2007 at 3:51  Comments (2)  

Cornas menacé par… Cornas?!?

J’ai lu quelque chose d’assez incroyable sur le blogue Vinography d’Alder Yarrow. Apparemment, le maire de Cornas a décidé qu’il voulait développer un site appelé Les Mazards, en plein coeur des meilleurs coteaux de cette appellation réputée du Rhône, afin d’y faire construire un grand édifice de quatre ou cinq étages. Conséquence de cette décision, l’accès au nouveau développement nécessiterait le passage d’une route au beau milieu de certains des meilleurs vignobles, parfois centenaires, d’Auguste Clape, un des meilleurs producteurs de Cornas. John Livingstone-Learmonth, vraisemblablement le plus grand expert au monde sur la région du Rhône, a aussi sonné l’alarme à ce sujet.

Il est fortement suggéré par ces deux oenophiles reconnus de faire connaître sa façon de penser au maire de Cornas, Gilbert Garnier. Je prévois bien me décoller de mon ordinateur assez longtemps pour écrire une note à ce sujet à:

Monsieur Gilbert Garnier
Le Maire de Cornas
Mairie de Cornas
07130 Cornas
France

Même si la situation peut sembler farfelue, elle a le mérite de nous rappeler, de façon très sérieuse, que l’on ne doit pas croire qu’un site reconnu dans le patrimoine viticole mondial sera automatiquement protégé pour l’avenir. Rappelons-nous qu’un projet d’autoroute au beau milieu de l’appellation Margaux a suscité le même genre de levée de boucliers. Les vignobles bordelais ne sont d’ailleurs pas à l’abri de l’expansion de la ville de Bordeaux, dont le développement enserre certains excellents terroirs, notamment à Pauillac.

Les vignerons locaux et les populations locales doivent évidemment faire leur part pour assurer la défense du patrimoine d’une région. C’est le cas ici, puisque le Syndicat des producteurs de Cornas a lancé une pétition pour tenter de mettre fin à cette initiative franchement stupéfiante. Ce qui donne d’autant plus l’envie de leur donner un coup de main, non?

Published in: on 31 juillet , 2007 at 4:09  Comments (1)  
%d blogueurs aiment cette page :