Le privé pour le grand public: passerez-vous au Salon?

On les appelle des importations privées, mais c’est une drôle d’appellation, au fond, comme l’ont souligné récemment Vincent Marissal et David Santerre. Elles transitent par la SAQ, qui en dégage des marges grosso modo comparables à celles des produits qui se vendent sur les rayons du monopole, et elles sont accessibles à tous ceux et celles qui veulent en acheter – à condition d’être prêt à en acheter une caisse… et de savoir où les trouver.

Un bon endroit où les trouver, justement, c’est le Salon des vins d’importation privée, événement destiné au grand public aussi bien qu’aux professionnels, qui a lieu demain et lundi (14 et 15 novembre) au Marché Bonsecours, à Montréal, et mercredi 17 novembre à Québec, à l’Espace Dalhousie. Un endroit où je vais passer beaucoup de temps, puisque je suis associé à l’agence Insolite, qui fait justement dans l’importation privée et qui y sera avec sept producteurs.

Je vous en parle donc de façon intéressée, c’est sûr, mais je peux vous dire que j’y serais de toute façon, pour voir tout le reste du groupe d’agences sur place. Beaucoup de trippeux qu’il me fait bien plaisir de retrouver, des vignerons intéressants de partout sur la planète. Pour vous dire, je regrette toujours de manquer de temps pour aller goûter les vins des autres, pendant ces joyeuses assemblées.

Alors voilà, permettez-moi de vous pointer vers les copains, aussi, ces autres agences qui y seront avec leurs vignerons, et qui en profitent dans beaucoup de cas pour tenir des soirées spéciales, dans des restaurants de Québec et de Montréal, avec leurs visiteurs des vignes. Je ne vous les nommerai pas tous (il y a 35 agences participantes!), mais voici les détails pour quelques-unes d’entre elles. Des copains, je vous le disais (entre trippeux de vins, même concurrents, c’est généralement très convivial), mais surtout ceux qui prennent la peine d’annoncer leurs événements un tant soit peu publiquement (un petit effort, les agents!).

  • Rézin est de passage avec Patrick Olivier du Domaine Fougeray de Beauclair et Virginie Maignien des Causses Marines, à Gaillac, avec entre autres un souper au Moine échanson, le 16, à Québec. Détails ici.
  • La QV aura quatre vignerons à sa table: deux Français et deux Québécois, soit Hélène Mir du Clos Montels, Jean Rijckaert, domaine Rijckaert en Jura et Bourgogne, Pierre François Terra du domaine des Béates, Christian Barthomeuf, du Clos Saragnat et Michael Marler du domaine des Pervenches (ce dernier, me souffle-t-on à l’oreille, a fait du vin nouveau, cette année… il faudra bien que je mette la main sur une bouteille).
  • Symbiose Vins a pour sa part un carré d’as andalou, quatre vignerons bios et parfois obscurs (le Barranco Obscuro…). Le jeudi 18, ils feront la fête au Cercle, à Québec, avec les amis de chez La QV. Ça devrait pas être une noche trop triste.
  • Oenopole verse dans l’alsacien avec François Barmès, du Domaine Barmès Buecher, avec deux soirées au resto également prévues.
  • L’excellente maison ontarienne Tawse sera aussi du salon, représentée par l’agence Le Pot de Vin.
  • Lailey Vineyard, autre solide maison du Niagara, sera également au Salon, représentée par son winemaker, Derek Barnett. S’il a des cuvées en chêne canadien, goûtez-les, elles ont bien du caractère.

Et ce ne sont là que quelques exemples, puisqu’il y aura plus de 500 produits à déguster au Salon et des dizaines de vignerons au rendez-vous. Pour tout amateur de vin, une belle occasion de voir tout un autre versant de l’offre de vins disponible au Québec.

Venez dire bonjour, si vous passez par là. Je serai le grand à la table Insolite. Avec le rhume…

The URI to TrackBack this entry is: https://achacunsabouteille.wordpress.com/2010/11/13/le-prive-pour-le-grand-public-passerez-vous-au-salon/trackback/

RSS feed for comments on this post.

4 commentairesLaisser un commentaire

  1. Est-ce que tu sais si on va pouvoir acheter sur place, un peu comme au Salon des Vins de Montréal? Ça serait un gros plus si jamais (lorsque) on a un coup de coeur au Salon…

    • On ne peut pas vraiment acheter sur place (dans le sens de partir avec sa bouteille ou sa caisse sous le bras), mais on peut commander sur place et faire envoyer un carton à une SAQ près de chez soi. À l’approche des Fêtes, un bon moment pour acheter à la caisse?

  2. […] Le privé pour le grand public: passerez-vous au Salon? On les appelle des importations privées, mais c’est une drôle d’appellation, au fond, comme l’ont souligné récemment Vincent Marissal et David Santerre. Elles transitent par la SAQ, qui en dégage des marges grosso modo comparables à celles des produits qui se vendent sur les rayons du monopole, et elles sont accessibles à tous ceux et […] (tags: lcb 2010-11-13 plaisirsdetable local semaine2010-11-08-15) […]

  3. […] This post was mentioned on Twitter by Rémy Charest, Rémy Charest. Rémy Charest said: Sur À chacun sa bouteille, mon billet sur le Salon des vins d'importation privée – ouvert au public, rappelons-le. http://wp.me/p5G8x-ij […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :