Vente de feu à la SAQ: du Mouton Cadet à 30% de rabais, ça vaut la peine?

On voit que le temps des Fêtes approche à grands pas: la SAQ offre, ce samedi seulement (5 décembre), des rabais de 25 ou 30% sur quatre produits largement distribués et aux prix accessibles. Un blanc, deux rouges et une liqueur, l’Amarula – un de ces trucs très sucrés qui ont autant de chance de vous donner mal au coeur à cause du sucre qu’à cause de l’alcool, si vous en prenez trop.

Dans les vins, le blanc est représenté par un Chilien, le Fumé Blanc de la maison Errazuriz. Un truc assez fiable, où le boisé vient arrondir les angles du sauvignon blanc (fumé blanc est une appellation conçue par Robert Mondavi, en Californie, pour désigner les sauvignons élevés en barriques). Pour avoir goûté toute une série de sauvignons chiliens, lors d’une grande dégustation de vins de ce pays tenue à Montréal, fin septembre dernier, je peux vous dire que le fumé blanc est nettement meilleur que la moyenne des sauvignons blancs faits là-bas. Acidités trafiquées et déséquilibrées, saveurs herbacées ou arômes de pamplemousse poussées au max, ces caricatures de sauvignons néo-zélandais étaient, dans plusieurs cas, franchement dégueulasses, et souvent juste tolérables. L’Errazuriz, à l’inverse, vaut correctement son prix régulier de 14.95$, et s’achète sans hésiter avec un rabais de 4.50$. Dans le blanc, à 10.45$, les aubaines sont rares, à la SAQ.

Dans le rouge, le shiraz sud-africain Two Oceans, réduit de 3.00$, devient, à 8.95$, un achat très recommandable. Je l’ai goûté quelques fois, au cours de la dernière année, lors de partys ou de réceptions, et c’est un vin simple et tout à fait buvable. Bon fruit, bonne souplesse, assez passe-partout. Pas grand-chose à dire pour, mais rien à dire contre. À ce prix-là…

Mais que dire du Mouton Cadet, ancien fleuron du commerce viticole bordelais? Une marque immensément connue, autrefois prestigieuse, maintenant destinée à se battre contre les vins du Nouveau Monde à petit prix, se retrouve soldée juste avant Noël?

L’explication se trouve peut-être dans le millésime. Actuellement, c’est le 2007, qui est en vente. Un petit millésime, à Bordeaux, même si un mois de septembre ensoleillé a sauvé les meubles d’une saison franchement dégueulasse, de mai à août. Enfin, sauvé les meubles chez les producteurs qui ont les moyens de traiter la vigne aux petits oignons, de trier et de sélectionner les raisins. Une production de masse, mécanisée et faite pour le volume, avait peu les moyens de rattraper des raisins gonflés d’eau par les orages d’août, et mûris inégalement à cause du mauvais printemps.

Le Mouton Cadet 2007 n’a pas grand-chose à montrer – certainement pas assez pour qu’on le recommande à son prix régulier de 15.75$. Le vin est mince, marqué par des saveurs de bonbon acidulé et de cerise artificielle qu’on retrouve trop souvent dans les cabernets industriels à très petits prix. Oubliez toute expression de terroir, il y a là juste un peu de fruit, des tannins minces et un peu rêches. «Y a pas de vin, là-dedans», diraient mes amis vignerons. Pour vous dire, même avec 4.00$ de rabais, j’aurais du mal à vous le recommander.

Mon impression, c’est qu’il y en a beaucoup aux entrepôts, et qu’on s’est cherché un moyen de dynamiser les ventes avec une promotion solide. Une façon d’écouler les stocks et, pour la SAQ, une bonne manière d’amener les clients en succursale, afin qu’ils achètent autre chose, une fois attirés par les petits prix. Une fois entrés, faites le tour du magasin, fouillez un peu. Il y a certainement de meilleures aubaines à trouver, en explorant un peu plus les rayons.

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://achacunsabouteille.wordpress.com/2009/12/05/vente-de-feu-a-la-saq-du-mouton-cadet-a-30-de-rabais-ca-vaut-la-peine/trackback/

RSS feed for comments on this post.

One CommentLaisser un commentaire

  1. […] Un peu de vin québécois avec votre mijoté de porc toscan? Hier soir, je m’apprêtais à faire un petit mijoté de porc et je me cherchais une recette au vin rouge. Pour faire différent, mais aussi parce que (ne me demandez pas pourquoi ou comment), j’avais un bon reste de vin rouge à passer. Un bon fond d’un vin soldé par la SAQ samedi dernier. […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :