Aimez-vous le vin vert? La SAQ veut savoir…

C’est en lisant une discussion sur le forum Fou du vin que j’ai appris ce matin que la SAQ se livre, sur son site SAQ.com, à un petit sondage (voyez au pas de la page d’accueil) qui vous donne incidemment la chance de remporter une carte cadeau de 100$. Alléchant petit incitatif pour amener les gens à se prononcer sur les vins « verts » et équitables et l’importance de ces considérations dans leurs choix de consommation.

La SAQ, en effet, s’est dotée d’un plan vert et de critères de responsabilité sociale qui sont appelés à influencer ses choix d’achats dans les vignobles du monde entier. Les derniers appels d’offres pour des produits de spécialités, par exemple, accordaient des points aux produits plus écolos, qque ce soit par leur côté bio, leurs emballages plus écologiques (légers, recyclables), leurs politiques d’emploi, etc. Un tournant qui n’est pas anodin, si on tient compte du volume d’achats souvent très important du monopole.

Mené par la firme Ad Hoc Recherche, le sondage tente de mesurer comment les acheteurs sont influencés par la mise en place visible, dans les succursales, de catégories de produits comme les vins équitables ou les vins bio. Bref, si on vous dit explicitement que tel vin est équitable et bio, l’achèterez-vous plutôt qu’un autre qui ne l’est pas? Et si oui, combien de plus serez-vous prêt à payer?  Et en prime, seriez-vous froissés si un produit ne répondant pas aux normes socio-écolos se voyait exclu?

On s’interroge aussi, au fil des questions, sur la réceptivité des acheteurs à la communication entourant ces nouveaux produits. Comment et quand voudrait-on en entendre parler? Par les journaux? Les publications de la SAQ? Sur le site Internet? Préfère-t-on une communication générale sur les catégories de produits? Ou un affichage et un étiquettage spécifique sur chaque produit? Bref, on y va bien en détails.

Autre question intéressante, le sondage demande aux répondants s’ils préférent voir les produits en question dans les sections régulières des étalages, ou plutôt dans un étalage à part. À mon humble avis, il est temps que ces produits plus verts s’affichent clairement dans l’offre régulière, plutôt que d’être cantonnée à une forme de ghetto vert. En ayant seulement voix au chapitre dans un étalage « spécial », ils deviennent une sous-catégorie, jugée sur leur seul côté socio-écolo, plutôt que comme de produits de qualité ayant en prime des avantages autres.

 

Un French Rabbit en tetrapak, plus écolo que votre petit cru bio préféré?

Un French Rabbit en tetrapak, plus écolo que votre petit cru bio préféré?

Ce que le sondage laisse entrevoir, c’est que la « verdure » des solutions n’est pas toujours celle qu’on croirait a priori. Par exemple, une question assez dirigée sur les vins embouteillés au Québec, une catégorie généralement peu prisée, du point de vue qualité, demande grosso modo ceci:  « s’il était prouvé que leur impact environnemental est moindre, seriez-vous plus portés à en acheter? » L’insistance du sondage sur les emballages alternatifs (bouteille en alu ou en plastique, tetrapak, etc.) pointe également une solution que bien des gens n’envisageraient pas comme étant la plus verte.

 

D’ailleurs, le recours à des emballages industriels comme l’alu et le tetrapak n’auraient-ils pas des désavantages pour les petits producteurs artisanaux qui font souvent les vins les plus verts et les plus respectueux des valeurs sociales autant que de l’environnement? Une politique verte pourrait-elle avoir comme effet pervers de pénaliser les artisans et les plus consciencieux des vignerons? L’enfer peut bien souvent être pavé de bonnes intentions.

Ceci dit, on peut imaginer qu’un tel sondage n’est qu’un indicateur parmi d’autres. Les sondages Internet, faut-il le rappeler, n’ont aucune valeur scientifique, puisque l’échantillonnage n’est pas choisi au hasard et n’est pas clairement représentatif de la population en général, voire de la clientèle visée. Pour la clientèle intéressée – et pour les producteurs – il s’agit toutefois d’un indicateur précieux des tendances qui s’annoncent dans les politiques d’achat et de mise en marché d’un des grands joueurs mondiaux de l’univers du vin.

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://achacunsabouteille.wordpress.com/2009/02/26/aimez-vous-le-vin-vert-la-saq-veut-savoir/trackback/

RSS feed for comments on this post.

2 commentairesLaisser un commentaire

  1. Je suis allé remplir le sondage ce soir. J’ai trouvé que c’était un peu n’importe quoi par bouts, mais mon plus gros commentaire est la faible notion de qualité du produit. On a beaucoup évacué ce critère dans le choix d’un vin, que je trouve primordial et à bien des égards, pas mal plus important que le fait que le vin vienne dans un TetraPak…

  2. Si vous voulez en savoir plus sur les vins bios, voici un article sympa que j’ai trouvé:

    http://www.numberwine.eu/Le-vin-bio-est-il-lavenir-du-vin.html

    bonne lecture

    Pierre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :