Retour au royaume des vins à (très) petit prix

Au début de l’année dernière, j’avais écrit sur ce blogue un article faisant le tour de quelques bouteilles à moins de 10 dollars, pour voir de quel bois (de quels copeaux?) ces vins pour petits budgets se chauffent.

L’article, si je me fie aux statistiques du blogue, reste très populaire. Normal. Avec des budgets limités, on cherche toujours l’aubaine, le grand plaisir à petit prix. Et avec le temps des Fêtes, l’idée de recevoir la famille élargie sans se ruiner – et sans avoir l’air cheap – est plutôt attrayante. Et voilà en prime qu’il y a cette crise financière qui se complique…

Alors me revoilà avec une petite série de vins à moins de 10$, voire même à moins de 9$. Pas de Latour du pauvre là-dedans, mais quand même, quelques trucs très buvables et parfois surprenants. Je continue à maintenir que, généralement parlant, il vaut la peine de débourser un peu plus et de passer la barre des 10 ou 11$, la qualité moyenne augmentant rapidement avec ce dollar ou deux de plus. Particulièrement pour les blancs

Les rouges

Tempranillo Marcus James 2007, Mendoza, Argentine

Une belle découverte. Nez assez intense de fruits noirs (bleuet, cassis), avec de l’épice et un peu de tabac. Couleur grenat relativement dense. Tannins un brin secs, un peu de chaleur en bouche, même si l’alcool n’est pas si élevé. Très sympathque, mais pas nécessairement ressemblant au tempranillo d’Espagne.

Tocado, Campo de Borja 2007, Espagne

Un vin de garnacha (grenache) produit par Bodegas Borsao, ceux dont le Borsao connaît un succès considérable au Québec. Saveurs fruitées affirmées et tannins souples. Bonne présence en bouche, mais le vin est dominé par des arômes de bonbon un peu artificiel qui me gâchent le plaisir. À moins de 9$, c’est respectable, mais c’est un exemple parfait de ce que deux ou trois dollars de plus peuvent permettre. Goûtez le Borsao en comparaison et vous verrez que le vin beaucoup plus complet et équilibré.

Tempranillo Candidato 2007, vino de la tierra de Castilla, Espagne

À l’ouverture de la bouteille, les arômes m’ont semblé cachés par le soufre. Après quelques heures à respirer, on y sentait mieux des notes de prune et d’épices. En bouche, si le fruit et le bois se mélangent correctement, on y sent des tannins un peu rudes et une sore d’imprécision générale. Buvable, mais sans distinction. Je me demande un peu ce que j’y trouvais de si exceptionnel, il y a dix ans, quand le vin était arrivé sur le marché québécois – en même temps d’ailleurs qu’un cabernet sauvignon bulgare du Domaine Boyar, bien typé, pour un prix dérisoire. Aujourd’hui, on trouve cinq produits Candidato et trois produits Boyar dans le catalogue courant de la SAQ. Il faut croire que ça plaît encore.

Malbec Finca Flichman 2006, Mendoza, Argentine

Une autre belle trouvaille de l’Argentine, qui dispute à l’Espagne le championnat des vins beaux, bons, pas chers. Couleur grenat assez foncé, nez de fruit noir avec un peu d’épice, réservé mais assez net. Saveurs un peu cuites, acidité raisonnable, alcool équilibré, une bonne dose d’épices et de la mûre, tannins un peu rustiques, mais raisonnables. Pas vilain du tout.

Les blancs

Riesling Jaszberenyi 2007, Hongrie

À 10,95$ le litre, ce riesling est un des blancs les moins cher sur le marché (pour 750 ml, ça serait environ 8,20$!). Le nez est relativement bien typé : un brin pétrolé, un brin sucré, un peu de poire cuite, de compote. Bref, c’est du riesling. En bouche, l’équilibre ne se fait pas aussi bien. L’acidité, le sucre (ajouté ?) et les saveurs de salade de fruits, le petit côté pétrolé, encore, ne s’intègrent pas particulièrement bien l’un à l’autre. Correct pour le prix, mais encore mieux pour mettre dans la choucroute que pour l’accompagner.
Trebbiano Giacondi 2007, Rubicone i.g.t., Italie

Ayant beaucoup apprécié le nero d’avola de la maison Giacondi, lors du précédent passage au royaume des vins à petit prix, j’ai jeté un coup d’oeil du côté de leurs blancs. Encore moins cher que le Jaszberenyi, ce blanc du cépage trebbiano, reconnu principalement pour sa productivité, offre un peu de pomme, de poire et d’agrumes, avec une acidité bien présente. Pas grand-chose à dire pour, mais rien à dire contre. C’est léger, tout comme son prix (en 750 ml, ça reviendrait à 7,30$ la bouteille).

Chardonnay-chenin La Chamiza 2008, Mendoza, Argentine

Ce qui tient pour les rouges argentins semble aussi tenir pour les blancs. Ce vin à la couleur presque dorée sent bon la poire, avec un peu d’épice et une touche de zeste de citron. Il est toutefois très fruité. On le prendrait un peu plus sec, mais autrement, il n’y a pas grand-chose à redire.

Gazela 2008, Vinho Verde

C’est peut-être plus une boisson d’été que d’hiver, mais avec le gaz carbonique qui le rend bien vivant, les saveurs de pomme verte et d’agrumes, la petite dose de sucre résiduel qui vient envelopper l’acidité franche, ce vinho verde se boit à grandes lampées. Son taux d’alcool plutôt faible (9%) joue aussi en sa faveur, pour les partys du temps des Fêtes.

Une recommandation générale, comme ça. Même si l’opération est plus souvent réservée aux grands vins, un petit passage en carafe peut faire beaucoup de bien à ces petits vins, notamment pour faire évacuer les odeurs de soufre qui sont parfois bien présentes dans le paysage (à cause des quantités élevées de composés sulfités utilisés pour stabiliser ces vins industriels). En leur donnant de l’air, en tout cas, vous donnerez une meilleure chance au coureur.

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://achacunsabouteille.wordpress.com/2008/12/15/retour-au-royaume-des-vins-a-tres-petit-prix/trackback/

RSS feed for comments on this post.

3 commentairesLaisser un commentaire

  1. J’y ajouterais le vin « Santa Florentina », vin argentin, vraiment excellent, autour de 8$, une vraie aubaine!

  2. Merci du commentaire, Emanuelle. Je suis très ouvert aux autres suggestions. Je suis loin d’avoir goûté tous les vins à petit prix – et je ne suis pas sûr de vouloir tous les affronter!

  3. Haha, le Tempranillo Candidato 2007, clairement un de mes favoris dans cette zone de prix. 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :