Un petit coup de Hugel, en direct sur Internet

Petite aventure amusante, jeudi soir, alors que je me suis joins à un Twitter Taste Live – bref, une dégustation en direct via le site de micro-blogging Twitter. La soirée était consacrée aux vins de la maison Hugel et fils, avec la présence en ligne (à une heure du matin, en France!) d’Étienne Hugel, qui a animé le tout de façon fort sympathique.

Organisée par Bin Ends, un marchand de vin du Massachusetts, la dégustation en ligne a réuni quelques dizaines d’amateurs des États-Unis, du Québec (ben oui), de l’Italie, de l’Espagne, de l’Australie, de Puerto Rico, du Chili, du Royaume-Uni, de l’Allemagne – et j’en passe. Ce qui a donné lieu à des échanges de notes de dégustation et d’impressions très intéressants.

On y a appris par Étienne Hugel que sa maison utilise encore un tonneau de 1715, qu’ils sont passés aux bouchons DIAM (des bouchons agglomérés garantis à 100% contre le goût de bouchon) avec beaucoup de satisfaction après avoir testé l’effet sur les vins, et qu’ils offrent, sur le blog de la maison, des rapports en direct de la vendange, qui doit commencer dans un peu moins d’un mois, selon ses prévisions.

On aussi discuté de mariages vins et mets, la cuisine asiatique faisant l’unanimité autour de la table virtuelle. J’ai souligné que munster et gewurz étaient de bons compagnons – et on m’a répliqué (enfin, je crois que c’est à moi qu’on le disait) que c’était un peu cliché. M’en fous, c’est bon quand même.

On peut avoir un aperçu des échanges sur la page Twitter de Bin Ends, en remontant au 21 août, mais c’est incomplet, puisque ça vous donnera ce que Étienne Hugel (les répliques débutant par EH) et le responsable de chez Bin Ends ont dit, mais pas ce que les autres ont répliqué. Pour ça, il faut chercher sur leurs pages et essayer de retrouver l’ordre. Bref, il y a quelques défauts à la formule (qui serait plus simple par clavardage standard), tout de même sympa quand on y est en direct. La prochaine devrait être le troisième jeudi de septembre, si jamais ça vous intrigue.

Les vins de Hugel, en tout cas, n’avaient pas de défauts, bien au contraire. La dégustation comprenait le Gentil, assemblage classique de la maison, le riesling 2006, le gewurztraminer 2006, le riesling Jubilée 2004 et un gewurztraminer vendanges tardives. J’avais, personnellement, le gewurz 2006 et le Jubilée 2003, pour cause de disponibilité à la SAQ.

Le gewurztraminer 2006 était vraiment très beau et très net, dans un millésime très difficile, la flotte s’étant invitée en masse à la vendange. Les parfums de rose et de lychee, additionnés d’une belle dose d’épices, un nez tout en douceur, mais une bouche bien équilibrée, sans lourdeur. Comme dans le manuel.

Le Jubilée 2003, de son côté, s’était ouvert sur un nez de tarte tatin (la pomme, le caramel et la pâtisserie, quoi), mais basculait, plus la soirée avançait, vers le pétrole et le pamplemousse. Étienne Hugel a fait remarquer que le millésime, très chaud, évoluait plus vite en bouteille que le 2004. C’est effectivement ce que les notes pétrolées laissent entrevoir.

En lisant le blogue de Hugel, j’ai par ailleurs noté de nouveau, via une note de Michel Phaneuf, que le riesling 2006 prend de véritables allures d’aubaine: les raisins normalement utilisées pour la cuvée Jubilée ont été déclassés vers le riesling générique, vu le millésime, ce qui apporte un plus à la petite cuvée. C’est le signe des grandes maisons, de ne pas chercher à vendre, les mauvaises années, du moins bon vin à prix fort. Un grand bravo à la famille Hugel.

The URI to TrackBack this entry is: https://achacunsabouteille.wordpress.com/2008/08/23/un-petit-coup-de-hugel-en-direct-sur-internet/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :