Du vent dans les vins (et des vagues dessous)

Amusant article dans Le Devoir, aujourd’hui, sur la Compagnie de transport maritime à voile (CTMV), qui a entrepris de transporter du vin (et éventuellement d’autres marchandises) en ayant recours à des voiliers, dont le Belem, célèbre voilier français qui a fait une traversée de l’Atlantique très remarquée dans le cadre du 400e anniversaire de Québec.

Le printemps dernier, la CTMV avait fait déjà pas mal de bruit à Vinisud, la grande expo des vins du Midi français, en annonçant le transport de quelque 60 000 bouteilles vers l’Irlande.

Maintenant, beau coup de pub, on se vante d’avoir mené à bon port une cargaison de vins vers le Québec. Le tout était plus symbolique qu’autre chose: des cadeaux pour le maire de Québec et divers dignitaires, en souvenir du grand anniversaire célébré cette année, et de quoi faire une belle dégustation à bord du bateau à Montréal.

L’image est belle et tout à fait conforme à cette poésie que l’on aime bien voir enrober notre vin. Mais ceci dit, même les 60 000 bouteilles transportées vers l’Irlande ne sont, sans jeu de mots, qu’une goutte d’eau dans l’océan. Le tout correspond à peine au volume de vente d’un seul produit régulier à la Société des alcools du Québec. Alors on est loin de revoir une flotte de voiliers subvenir à la demande.

The URI to TrackBack this entry is: https://achacunsabouteille.wordpress.com/2008/07/10/du-vent-dans-les-vins-et-des-vagues-dessous/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :