Un bout d’hémisphère sud en visite

Après le Festival des vins californiens, c’est maintenant au tour de la Nouvelle-Zélande et de l’Afrique du Sud de venir faire leur tour en terroir – pardon, territoire – canadien pour leurs petites fêtes annuelles.

En effet, après des arrêts à Vancouver et à Calgary, une trentaine de producteurs de Nouvelle-Zélande font un saut à Ottawa le 13 mai et à Toronto le 15 mai pour présenter ces sauvignons blancs et pinots noirs (et chardonnays et rieslings, et…) dont le succès ne se dément pas.

Depuis dix ans, la valeur des exportations de vins néo-zélandais a décuplé à l’échelle mondiale, de 75 à près de 700 millions de dollars néo-zélandais: au Canada, elle s’est même multiplié par 20, pour atteindre près de 34 millions, toujours en dollars néo-zélandais (environ 27 M $ canadiens). Et c’est toujours le sauvignon blanc, avec les trois quarts des exportations, qui demeure le fer de lance de ce vignoble dont il reste encore bien des facettes à découvrir.

Puisqu’une bonne partie des vins présentés ne sont pas représentés au pays, les découvertes seront nombreuses et certainement intéressantes: la fraîcheur relative de ce bout de vignoble austral permet la production de vins aux nuances intéressantes, sans les excès de fruit trop mûr qui débordent souvent des cuves chez les voisins australiens. Pour des agences de vin, il y a peut-être des pistes à suivre, pour voir un peu ce que les centaines de petits producteurs néo-zélandais ont à offrir.

Pour un passage au Québec, on devra patienter jusqu’à l’année prochaine, puisque les producteurs néo-zélandais alternent entre Montréal et Ottawa, Montréal profitant d’un festival les années impaires, lorsqu’il n’y a pas de Salon des vins. Pour plus d’information sur les événements, cliquez ici. Et pour les impressionnantes statistiques sur le vignoble néo-zélandais, cliquez plutôt ici.

À Montéral, en attendant, ce sera le tour de l’Afrique du Sud, un pays dont les vins avaient la part belle d’un numéro de la revue Cellier, à la fin de l’année dernière. Le 14 mai, une douzaine de producteurs seront sur place au Centre des sciences de Montréal, dans le Vieux-Port, dans le cadre d’une dégustation dont les profits vont à l’UNICEF. Pour en savoir plus et pour acheter des billets, à 50$ pièce, cliquez ici.

The URI to TrackBack this entry is: https://achacunsabouteille.wordpress.com/2008/05/09/un-bout-dhemisphere-sud-en-visite/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :