Dégustation: Montepulciano d’Abruzzo 2005, Masciarelli

Parmi les premiers arrivages du dernier numéro de la revue Cellier, le Montepulciano d’Abruzzo « classique » de Gianni Masciarelli fait office d’aubaine exceptionnelle. Pour 15,95$, vous obtenez un vin débordant d’arômes clairs et de saveurs charmantes de fruit rouge, notamment la cerise, avec des accents de tabac et effectivement, comme le dit la contre-étiquette, une note d’amande. Des tannins fins, une sensation joliment épicée et une acidité rafraîchissante viennent compléter le portrait de ce vin qui se boit on ne peut plus agréablement. En particulier avec une volaille grillée, des fromages comme le pecorino ou encore des pâtes en sauce tomatée.

S’il constitue une version souple et goûleyante des vins de cépage montepulciano, on peut aussi trouver une version plus costaude et sérieuse produite par l’épouse de Masciarelli, Marina Cvetic, également disponbible dans l’arrivage du 6 mars. Si les montepulciano des Abruzzes (à ne pas confondre avec les vino nobile de Montepulciano, produits majoritairement à partir de sangiovese autour de la ville toscane de Montepulciano) ont parfois eu mauvaise réputation, voilà des vins qui vous feront réviser toutes vos opinions à ce sujet.

The URI to TrackBack this entry is: https://achacunsabouteille.wordpress.com/2008/03/10/degustation-montepulciano-dabruzzo-2005-masciarelli/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :